Investir dans le vin un pari pas si risqué pour un investissement.

Chaque année à Beaune a lieu une très célèbre vente aux enchères : la vente des vins. Lorsque l’on souhaite investir dans le vin, c’est l’un des rendez-vous qu’on ne peut pas rater afin de bien choisir un vin. Longtemps réservée aux professionnelles, elle est depuis 10 ans ouverte à tous.

Investir dans le vin

Investir dans le vin est ce prudent ?

Ces derniers temps c’est un placement que beaucoup de non-initiés ont envie de privilégier. Les livret A et autre placement n’étant guère rémunérés beaucoup de petits épargnants sont tentés par l’investissement dans le vin. La chose première lorsque l’on souhaite se lancer dans l’aventure c’est les conseils. Ou vous êtes déjà un amateur éclairé et vous savez exactement que choisir. Ou vous prenez conseil afin de trouver le meilleur vin !

Vous pouvez simplement discuter avec un caviste. La plupart d’entre eux sont des amoureux de leur métier et ne sont pas avares en très bons conseils. Vous avez aussi des revues sur le monde vin qui pourront vous donner des conseils de bases sur l’investissement dans le vin. Et si vraiment vous souhaitez investir dans le vin, il existe des sociétés qui peuvent vous livrer une cave « clés en main » constituée de pièces de vin de collection. Évidemment, ce service à un coût, mais c’est un excellent moyen de ne pas se tromper.

L’investissement dans le vin, le choix.

Un fois le cap du choix du type d’investissement fait, il va vous falloir choisir votre cru. Il y a plusieurs régions viticoles en France. Les deux principales bien connues sont le Bordelais et la Bourgogne. Il faut songer à diversifier son investissement. Pour les Bordelais vous pouvez choisir d’invertir dans le vin primeur. Le vin primeur est jeune et n’a pas encore ou peu vieillit.

Investir dans le vin

Vous pouvez donc l’acheter directement chez votre négociant. Son prix varie selon le millésime que vous choisissez. C’est là où les conseils sont utiles. Dégustations, visite des chais, rencontre avec le viticulteur sont autant de paramètres qui entrent en compte. Le dernier point est sans doute la patience. Investir dans le vin primeur est un acte de patience. Le vin vous devrez le laisser vieillir pour qu’il atteigne sa maturité.

C’est à ce moment que vous pourrez alors choir de le revendre pour faire votre bonus. Si vous ne possédez pas de cave à température constante et a bon taux d’humidité, vous pouvez aussi trouver des services qui s’occupent de vos bouteilles pour les amener à maturité. Investir dans le vin est une passion qui peut rapporter gros si l’on s’y prend bien.